dimanche 9 août 2015

La Vraie Vision...Rabindranath Tagore

Inde - photo fabian da costa


Tagore a une vingtaine d'années, son oeuvre lyrique commencée à l'âge de huit ans est déjà remarquable et remarquée, lorsque soudainement il traverse une expérience spirituelle qui jusqu'à la fin marquera sa vie et son inspiration poétique.

" Comme je marchais un jour sur la terrasse de notre maison, tard dans l'après-midi, l'ardeur du couchant et la pâleur blême du crépuscule se combinèrent pour donner à l'approche du soir un aspect de beauté extraordinaire et un charme inconnu. Les murs mêmes de la maison voisine me parurent transfigurés. Etait-ce la magie du couchant qui opérait ce miracle, en soulevant le voile de la trivialité du monde ordinaire ? Non pas. J'en discernai la cause dans l'impression produite par ce spectacle au dedans de moi : il avait effectué une éclipse de la conscience de moi-même. Auparavant,
tout le long de la vie journalière, mon moi encombrait ma conscience ; tout ce que je percevais était altéré et recouvert par lui. En cet instant, par contre, le moi venait d'être refoulé à l'arrière-plan et j'apercevais le monde sous son aspect véritable. Il n'avait plus rien de trivial, il rayonnait de beauté et de joie.  

Averti par cette expérience, je m'attachai à faire abstraction volontaire de mon moi, en contemplant le monde en spectateur. J'y trouvai un sentiment de satisfaction intense. "

Rabindranath Tagore " Souvenirs " P. 183. Connaissance de l'Orient Ed. Gallimard 1991
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La porte sans porte

  Jardin Albert Kahn - photo fabian da costa A tous ces passages, à toutes ces portes franchies, ces chemins aboutis, à ...