Les textes qui sont publiés sur ce blog sont ma propriété, les photos sont soit les miennes, soit sous le copyright fabian da costa photographe. Sauf indications de sources de ma part. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

jeudi 3 février 2011

Enfants de personne





On dit que…

 …les orchidées grimpent au sommet des arbres géants, et quand elles arrivent tout à fait en haut, elles jettent leurs racines dans l’air, elles se nourrissent des nuages et du soleil. Et pour survivre là-haut sans terre, elles se dépouillent d’elles-mêmes, et la racine leur sert en même temps de tige, de feuille et de fleur…
 « Le meurtre de Kyralessa – Virgil Gheorghiu »


            Le titre de ce blog n'est pas choisi au hasard - il est celui d'un livre que j'ai écrit voici dix ans déjà, un livre qui racontait la douleur d'être née sous X et de ne pas avoir le droit de connaître ses racines. L'image des orchidées, découverte dans le très beau livre de Gheorghiu, m'avait donné l'impulsion nécessaire à ce travail, à cet accouchement douloureux et libérateur. Oui, je me suis sentie pareille à ces fleurs qui n'ont d'autre choix pour survivre que de se hisser vers le ciel, vers la lumière, et d'y puiser la vie. Qui n'ont d'autre solution pour grandir, que d'être à elle seule, racine, tige et feuille.
            Car la société n'est pas tendre avec nous. Elle protège par le secret et l'anonymat les mères, ces mères de l'ombre, et fait de nous des enfants de personne. L'adoption ne change rien à cela, si ce n'est que dans les meilleurs des cas, elle met de l'amour sur le vide, de la tendresse sur l'abandon.
            2002 voit une légère avancée de cette pratique – l'accouchement sous X n'est pas supprimé, mais les femmes qui le désirent peuvent confier au Conseil national d'accès aux origines personnelles, le Cnaop, les origines de l'enfant et les circonstances de sa naissance. A 16 ans, si l'enfant le demande, la mère peut autoriser l'accès à ces informations, elle peut aussi le refuser. Chaque année, 600 enfants naissent sous X et nous sommes à peu près 400.000 en France.
            Aujourd'hui la députée UMP Brigitte Barèges, présentera les conclusions d'une mission parlementaire sur " l'accouchement dans le secret ".  Cette nouvelle mouture de la loi, pourrait permettre de supprimer l'actuel accouchement dans l'anonymat et de le remplacer par un accouchement secret. Plus rien ne s'opposerait alors à ce que dans un accord mutuel mère et enfant puissent se retrouver. La France, l'Italie et le Luxembourg, sont les derniers pays européens à appliquer la loi de l'anonymat absolu promulguée chez-nous par le gouvernement de Vichy en 1941.
            S'il est normal d'avoir voulu protéger les mères souvent obligées d'abandonner leurs enfants, pourquoi ne pas réfléchir davantage à la détresse de ceux qui sont privés de leur histoire, de leur racine, de leur passé.
            Aujourd'hui je commence " Les Orchidées…Opus 2 ". Pour parler de résilience, d'espoir, de guérison et de lumière, mais aussi de justice et d'équité.

2 commentaires:

  1. Beau commencement...... je te souhaite une écriture lumineuse et guérissante, un texte capable d'entraîner avec toi les lectrices et lecteurs concernés (nous le sommes tous) vers des horizons intérieurs libérateurs.
    Christian

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que l'écriture de ce deuxième livre t'apportera la sérénité et la capacité de surmonter cette absence d'un terrain solide où plonger tes racines.

    RépondreSupprimer