Les textes qui sont publiés sur ce blog sont ma propriété, les photos sont soit les miennes, soit sous le copyright fabian da costa photographe. Sauf indications de sources de ma part. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

mercredi 9 février 2011

A mes ancêtres

Ayers Rock. Australie

 
     A mes ancêtres qui habitent peut-être là où rêvent les fourmis vertes
  
Non, ne vous offensez pas de ces terres, où je marche aveugle et les mains tendues en avant pour ne pas me heurter à ce que j'ignore, à ce que je redoute.
 Je vous cherche partout et c'est pour cela que j'erre de lieux en visages, de questions en silence. Mais à qui d'autres qu'à vous pourrais-je dédier cette quête ? Puisque seules me sont permises les terres du rêve, c’est sur elles que je vais m’avancer comme dans un pays inconnu que je découvre à chaque pas.
        J'irai là où rêvent les fourmis vertes. Pays de bonheur que celui où les hommes se soucient de protéger le rêve des fourmis. Terre primordiale et sacrée où les ancêtres laissent des traces qui se révèlent dans le sommeil, sur le flanc d'une montagne, sur le rocher, sur le sol rouge, craquelé et fendu. Est-il possible que là seulement les rêves puissent venir jusqu'au cœur des hommes et leur apprendre le secret des choses, la vérité du monde.
Moi aussi je m'allonge sur cette terre d'ombre que vous m'avez laissée, sur cette part obscure qui est la mienne et que je revendique. De cela seulement je peux être certaine - personne ne viendra me dire de partir d'ici. Qui d'autre que moi voudrait habiter ces territoires instables, fuyants, ces lieux indistincts où pour mieux voir, je dois fermer les yeux.   
Je m'allonge et je cherche ce sommeil étrange qui ne vient qu'en plein jour, d'où je ne veux jamais vraiment me réveiller, cette fausse absence où je suis chaque fois plus présente.
Extrait de  " 0n dit que les orchidées...Opus 2 " work in progress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire