Les textes qui sont publiés sur ce blog sont ma propriété, les photos sont soit les miennes, soit sous le copyright fabian da costa photographe. Sauf indications de sources de ma part. Merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation.

dimanche 5 décembre 2010

Nostalgie



Peut-être fait-il moins froid ce matin, mais le ciel est gris, la neige n'est plus aussi blanche et des tourbillons de vent agitent les roseaux. Peut-être fait-il moins froid, mais le poêle peine à chauffer et moi à me réchauffer.
Alors m'est revenue une petite chanson de rien, écrite pour une petite fille qui aimait la mer, le soleil et la plage. La petite fille a grandi, elle aime toujours le soleil, la plage et la mer……..et les chansons de rien du tout.

 photo © fabian da costa

Anne à la mer

 Au bord de la grande mer, de la grande mer toute verte,
Anne sur le sable blanc pose son petit pied nu.

Les vagues roulent dans leurs mains les galets du rivage.
Chacun est un paysage.

Anne sur le sable blanc pose son petit pied nu.
Voilà sur la plage dorée, la trace de son joli pied.

Dans l'écume frémissante, nagent les grands poissons d'argent.
Ils murmurent aux enfants le secret des îles lointaines.
                 
Anne sur le sable blanc pose son petit pied nu.
Voilà sur la plage dorée la trace de son joli pied.
Cinq petits doigts font cinq pétales.

Sous la mer dansent les sirènes.
Elles tressent en riant leurs longs cheveux d'algues bleues.
                 
Anne sur le sable blanc pose son petit pied nu.
Voilà sur la plage dorée, la trace de son joli pied.
Cinq petits doigts font cinq pétales.                  
Cinq pétales font une fleur, dans le sable posée.

Le sage des jours anciens est assis au fond de l'eau.
Il regarde par-dessus sa tête passer tous les bateaux.
Les grands paquebots si gros, et les voiliers aux ailes d'oiseaux.                  
Anne sur le sable blanc pose son petit pied nu.
Voilà sur la plage dorée la trace de son joli pied.
Cinq petits doigts font cinq pétales.
Cinq pétales font une fleur dans le sable posée.

La mer vient de recouvrir la fleur que son  pied a dessinée.
Les mouettes écrivent dans le ciel,
du bout de leurs ailes blanches,
des mots mystérieux que viennent lire les anges.

Anne sur le sable blanc pose son petit pied nu.
Voilà sur la plage dorée la trace de son joli pied.
Cinq petits doigts font cinq pétales.
Cinq pétales font une fleur dans le sable posée.

La mer vient de recouvrir la fleur que son  pied a dessinée.
Elle laisse en se retirant un coquillage nacré.
Quel beau cadeau pour un si petit pied.







1 commentaire: